bodyboard à Oléron

Publié le par sangoku91

Un petit fashback sur  les quelques jours passés à Oléron pour la toussaint.

Replantons d'abord le décor: l'été indien se poursuit depuis le début de l'automne mais de belles conditions de surf sont quand même présentes sur la côte atlantique.
J'arrive tout excité sur l'île d'Oléron où je dois passer  quelques jours.
Les prévisions annoncent 1m20 à 1m50 de houle longue avec un léger vent offshore: miam miam!

Sans passer  à notre lieu d'hébergement nous allons directement sur une des plages du sud de l'île.Nous y retrouvons un pote surfer et kitesurfer qui passe aussi quelques jour sur Oléron.

Il est aussi excité que moi car il a déjà gouté aux conditions de surf la veille et a hâte de partager une session avec moi.
Arrivé en face du spot, les prévisions sont confirmées: de belles et consistantes lignes déroulent  sous nos yeux et quelques surfer profitent déjà des conditions .

Après un changement rapide , nous nous retrouvons à l'eau. Lui avec un APN et un caisson étanche et moi avec mon body.
45 minutes plus tard quelques photos sont dans la boîte et je suis chaud comme la braise!
Les vagues sont creuse rapides et puissantes (1m20 à vue de nez voire plus sur quelques séries), l'ambiance est bonne à l'eau et c'est le gavage pour tous.

Voici une des photos prises à ce moment.


Une autre photo

Et une dernière (un peu floue  celle-ci désolé)


Nous sortons de l'eau pour que mon pote récupère son mini malibu.
De retour à l'eau, nous prenons vagues sur vagues et partageons avec les quelques surfer à l'eau ces superbes moments. J'ai même réussi quelques "casquettes" (des petits tubes). Mon pote a réussi à charger les vagues les moins creuses et les plus longues (des fois en attrappant le rail de son mini malibu) : respect à lui!

Le lendemain nous nous sommes retrouvés sur un spot voisin ou les conditions ont été aussi bonnes que la veille ;o))) Donc nous avons  fait une autre session jusqu'à ce que des crampes nous obligent à sortir de l'eau.

Au final deux excellentes sessions de body dans une eau à 18° C et sous le soleil: une certaine forme du bonheur quoi...

D'ailleurs le troisième jour, un fort  vent de mer s'est levé et la houle a fortement baissé, donc nous avons bien fait de profiter au maximum des conditions des premiers jours.

A+ Sangoku91

Publié dans allride

Commenter cet article

sand 11/01/2007 23:22

ciao à bientôt peut-être à l'île d'oléron !

renaud 07/12/2006 10:24

Salut Sangoku,
merci de ton commentaire super sympa sur contreculture, à propos des "femelles" et de l'esprit surf. Et oui, tous les barbus ne sont pas nécessairement des conos. Félicitations pour ton approche Cross Over. Perso, j'ai été windsurfer avant d'enlever la voile, il y a déjà une quinzaine d'années, mon petit frère est un bodyboarder de niveau national et même si je le chambre de temps à autre, cela ne m'a jamais posé le moindre problème et je l'ai emmené surfer partout quand il n'avait pas le permis...Vive le bodysurf aussi, c'est très bon pour progresser question placement. Le problème est qu'il faut des vagues relativement puissantes, ce qui n'est pas toujours le cas en Normandie, plateau continental oblige...
De toutes façons, qu'importe le lieu, qu'importe l'engin, pourvu que l'on ai l'ivresse. COWABUNGA!