Hiver en Normandie: surf sympa mais surf glaçon

Publié le par sangoku91

En ce début d'année 2008, il me tardait de faire une session de surf , et ce fut chose faite ce week end de  janvier...

Mais revenons au commencement.
La semaine précédent ce fameux week end, les prévisions semblaient optimales pour cette période.
En effet, une houle consistante mais rangée (avec peu de vent) se profilait doucement.

La décision du départ fut vite prise étant donné que les conditions étaitent très prometteuses.

Arrivé sur en terre haute normande le samedi après-midi avec ma petite tribu, je suis allé directement checker le spot de ... qui devait fonctionner  avec  la marée du moment.
Arrivé sur le parking,  tout semble être  en place pour un bon week end de surf.
Des lignes régulières déroulent sur ce reef break bien connu des  habitués.
Les vagues font un bon mètre à la série voire un petit mètre et demi pour les plus grosses.

Deux surfer sont à l'eau et profitent des conditions.
Après un rapide changement me voila déguisé en homme grenouille (intégrale + gants + chaussons  + cagoule) avec mon bodyboard sous le bras . Cette tenue est terrible pour le look mais fonctionnelle pour une eau à 10 °C !
Les séries sont régulières et deux  pics sont exploitables; un premier pic déroule près du bord rapide et creux  mais sur peu de fond; tandis qu'un second déroule plus au large avec plus de taille mais moins de creux.

La marée étant en train de descendre, je passe le début de ma session sur le pic du bord.
Je prend quelques vagues bien rapides sur lesquelles je place des virages serrés.
Je me déplace ensuite vers le pic du large étant donne le peu de fond qui reste alors au bord.
Les séries sont plus difficiles à négocier, il y a un peu de courant mais surtout une grosse barre à passer. A partir de ce moment, je prend un peu moins de vagues mais quelles vagues!
A vue de nez, sur ce pic les vagues font 1m50, étant donné qu'elles quasiment de taille d'un  surfer  debout. Pas de grosses manoeuvres à mon actif sur ces vagues, mais des take off engagés et des virages bien carvés pour garder un maximum de vitesse et ne pas se faire rattraper par la vague.
Après une heure et demi de ce régime je sors fatigué, avec des crampes aux mollets mais heureux comme un gosse!
Je me dis à ce moment là que le lendemain allait être terrible (le vent était prévu à la baisse avec une houle quasi équivalente).
Après une escalade réparatrice et gastronomique dans un petit hotel du coin, me voici revenu le lendemain matin sur ce spot de ...
La marée est trops basse et aucune vague digne de ce nom se profile.

Un ami surfer nous a rejoint  et  nous occupons le temps à attendre la marée avec une partie de foot endiablée avec mes gamins.
Cette interlude footbalistique terminée, je m'aperçois que la marée commence à être bonne et quelques mini séries se présentent enfin.
Re changement éclair mais en version plus difficile (ma combinaison est encore mouillée!!!);
Le scénario a cette fois changé, seul le pic du bord fonctionne cette fois ci.
Cela  ne me pose pas de problème mais je reste prudent car  ce spot  a un  fond rocheux et coupant à souhait. Les premières vagues que je prend me permettent de me régler mais de constater qu'il y a peu de fond ( au niveau du déferlement de la vague j'ai facilement pied donc il y a au maximum 1m20 à 1m50 de profondeur).


Une fois ces paramètres mémorisés, je me met à "charger"  un peu plus mes vagues.

Le take off est peu rapide mais la vague creuse ensuite et accélère pour former un petit tube
Je surfe ainsi en démarrant le plus vite possible pour passer ensuite la section rapide et ne pas me faire enfermer dans la vague  (dans le tube).
Je réussi même à la fin de session à me faire recouvrir quelques instants!
Par contre les fins de vagues sont assez tendus et j'ai failli toucher le fond à plusieurs reprises.
Mon ami en profite pour faire quelques clichés  sympas.
Après cette seconde session  riche en émotions, nous sommes allés nous ressourcer autour d'un moule frites amplement mérité!

Au final, ce week end fut clément (pour un mois de janvier) et  riche en conditions (des vagues consistantes sans trop de vent). Comme quoi, la Normandie peut être une bonne destination de week end surf à condition de ne pas y aller en été ;o))

A bientôt pour de nouvelles aventures (sur un bodyboard ou un VTT ou un longskate peu importe).

Sangoku91






Publié dans allride

Commenter cet article