Mercredi 29 décembre 3 29 /12 /Déc 16:28

Cela fait maintenant un mois que le froid a étendu son emprise sur la France.

Il a au passage provoqué quelques belles pagailles sur les routes (oui Mr le Ministre cela est bien arrivé ;o)).

 

Mais surtout, il ne permet de rares sessions maintenant en bike et à chaque fois les conditions de roulage sont assez délicates (boue et neige) mais pas inéterressantes. (Quand on sait piloter dans la boue, le ride sur le sec devient de la rigolade).

 

Mais revenons à ces quelques semaines bénies d'automne (avant la neige de fin novembre) qui ont vu de très belles sessions se dérouler  pour mes acolytes et moi même sur leurs fidèles destriers : FRO machine, plus de bois, et la luciole.

 

Ces sessions auront permis d'ouvrir la nouvelle variante de la DH : la 24.

Un début bien sinueux et bien raide avec un passage dans un pierrier et des épingles qui auront fait serrer de nombreux postérieurs.
La suite de la 24 est plus rapide et ponctuée de jump en double et d'une magnifique passerelle à sauter d'un coup pour les plus audacieux (Franckie et Alex).

Quant à moi je passe la 24 plus sereinement (moins vite donc)  afin de ne pas bouffer la terre à chaque épingle ;o) mais je passe les jumps (sauf la passerelle).

 

En image le jump de la double finale avant la passerelle est déjà bien impressionnante.

Votre serviteur en action sur cette double:

 

Dave_jump_24.JPG

 

Et une prise de vue du même jump un autre jour.

 

Dave_jump_24_2.JPG

 

Cela ne nous a pas emppêché de rouler la Classic et la Sponge qui restent très fun à rider et tellements rapides sur le sec!

 

Cela a été l'occasion d'immortaliser le drop de la fin de la Sponge qui fait la transition sur le début de la Classic.

A  nouveau moi (immortalisé par Franckie):

 

DSCF2002.JPG

 

Bref beaucoups de sessions réussies cet automne avec l'ouverture de nouvelles lignes et des pistes toujours très rapides (ce qui n'est plus le cas maintenant).

 

A bientôt pour de nouveaux récits de ride sur la neige ou pas.... 

 

 SurferDave

Par allride
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 23 mai 7 23 /05 /Mai 18:06

Me voici à nouveau pour un flashback de quelques semaines afin vous narrer mes dernières sessions de surf en terre vendéenne.

 

Plantons d'abord le décor, fin avril 2010,  la région du sud Vendée que je fréquente régulièrement pour les vacances et le surf, se remettait doucement de la dernière tempête qui l'a durement touché: Xhyntia.

Les touristes reviennaient tout doucement et timidement, alarmés par les informations apocalyptiques relayées par les médias...

Certes L'aiguillon a été durement touché, mais les villes plus au nord ont été que peu impactées.

 

C'est dans un de ces campings de laTranche sur Mer  que j'ai établi mon "camp de base" avec ma petite tribu. Ce camping  se situait à 5 minutes du spot de surf le plus exposé à la houle et avec une piscine chauffée pour les bambinos...faut jouer collectif ;o))

 

Les conditions s'annoncaient pas mal pour la semaine, pas de pluie, du soleil par intermittance et une houle en hausse continue.

Et en effet, cette semaine a été à la hauteur des prévisions et m'a permis de surfer tous les jours sous le soleil (ou quasiment) dans une eau qui s'est doucement réchauffée continuellement (13° C ce n'était pas énorme et on supportait bien la combi intégrale).

Le surf qui était petit et poussif en début de semaine a  poussé gentiment pour atteindre un pic appréciable à 1m50 en fin de semaine donc largement de quoi s'amuser (à mon humble niveau).

 

La première session étant minisucule et très safe, j'ai pu partager des vagues en bodyboard avec mon fils ainé (agé de 8 ans).

Ce fut un grand moment de bonheur que de partir au même moment sur la même vague, de le voir apprécier la glisse et se taper dans les mains à la fin de la vague.

Passer le relai et partager ses passions avec ses enfants, cela n'a pas de prix...

 

Quelques jours plus tard, le surf s'est bien calé et de magnifiques visions s'offraient à nous quand nous arrivions à la plage:

P1010588.JPG

 

 Surf et partage étaient au programme, je pars à droite et ce jeune surfer part à gauche sur la même vague:

P1010603.JPG

 

Cette semaine a aussi l'occasion pour moi de varier les engins de glisse ou la manière de surfer.

En bodyboard, j'ai pu m'amuser à caler des courbes et reentries bien serrés sur des petites vagues bien creuses de 1m (comme ci-desous)

P1010613bis.JPG

 

Quand la houle a grossi et creusé encore (vers 1m20 à 1m50, le jeu a été pour moi de chercher et de trouver de temps en temps des petits tube où m'abriter du soleil ;o))

 

P1010595bis.JPG

Sinon, pour varier les plaisirs, j'ai fait une session de surf sur un mini malibu bien stable mais pas très maniable...donc après quelques belles gamelles, j'ai aussi effectué de longs ride "old school" sur des vagues moyennes.

 

Au final ce break mi farniente, mi surf, mais complètement relax m'a permis de me ressourcer et de retrouver de bonnes sensations au niveau glisse. 

 

De retour en région parisienne, j'ai repris de plus belle le Freeride avec mes potes de virée mais ceci est une autre histoire que je vous conterai plus tard.

 

Sanngoku91 aka Surfer Dave ;o)) 

 

 

Par allride
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 28 mars 7 28 /03 /Mars 21:53

Les saisons se succèdent…et ne se ressemblent décidément pas.

 

L’hiver a été rude et long, mais a permis aux Verbuistler Inglorious Riders (dont je fais partie pour ceux qui ne suivent pas) de rouler quasiment tout le temps.

En effet pour envoyer un run engagé en downhill/freeride il vaut mieux avoir sous ses roues une terre gelée que de la boue liquide.

Alex Franckie et moi-même avons donc profité de ce froid hiver pour travailler la caisse et la technique (en gros on a envoyé du bois dans les descentes et on a craché nos poumons dans les montées ;o)).

 

Fin février l’hiver tardait toujours dans nos régions pourtant tempérées normalement.

Mais il en faut plus pour décourager les riders que nous sommes.

Couverts sous de nombreuses couches de vêtements techniques et isolants, nous avons roulé à plusieurs reprises sur la neige.

 Les destriers et Franckie juste avant de rider:Photos-0013-copie-1.jpg

 


Franckie se prend pour un super-hero du freeride: 

Photos-0015-copie-1.jpg

Et ce sont des instants très spéciaux à bien des égards.

En premier lieu, les paysages sont transcendés pour peu que le soleil daigne apparaître.

Ensuite, l’ambiance dans les bois est sidérante : le silence est  quasi mystique, on perd ses repères habituels, on croise peu de personnes , et on peut faire des rencontres inattendues avec du gibier (chevreuil) ou des skieurs de fond !

Enfin, sur la neige le pilotage est éclatant ; mélange de glisse pure et de pilotage fin, on alterne entre peur au ventre et kiff total dans une drôle d’alchimie.

En effet, il est peu commun pour un freerider (biker) de descendre une piste de downhill bien raide en faisant du carving dans la peuf !

Pour prendre les jumps, c’est un peu flippant au départ mais finalement l’accroche est bien meilleure que dans la boue et les jumps sont envoyés presque aussi facilement que sur le sec.

 

Quelques semaines après ces sessions dans la poudreuse, nous avons refait une session avec Alex et Franckie. Alex a donc inauguré son nouveau destrier.

Félicitation Alex, le bébé est bien beau mais maintenant tu n’as plus le droit de traîner avec un bestiau pareil ;o))

 

Enfin le week end dernier, j’ai profité d’un passage chez la belle famille pour aller taquiner les vagues de l’Atlantique.

Arrivé sur place un grand soleil un température clémente de 11°C et des vagues d’1m20 m’accueillent.

C’est plus qu’il m’en faut pour me rendre la banane et faire avec bonheur ma première session de bodyboard de l’année.


Photos-0019.jpg

J’ai partagé de nombreuses vagues avec les 3 furieux pas frileux présents ce matin là.

Ce ne fut pas ma meilleure session, pas de grosses manœuvres au compteur mais ce fut une remise en jambes bien sympa.

 

En moins d’un mois, j’ai donc alterné ride sur le sec, la peuf, et dans les vagues bien fraiches…

Les saisons se succèdent mais ce n’est pas pour nous déplaire…


A bientôt pour de nouvelles aventures!

Surfer Dave aka  Sangoku91
 

Par allride
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 28 janvier 4 28 /01 /Jan 21:37
Salut à tous!

Me voici de retour après mon escapade niçoise  en terre francilienne.
Le retour a du bon et du moins bon ainsi va la vie ;o))

J'ai retrouvé mon fidèle destrier survitaminé en débattement avec plaisir.
L'utiliser dans de bonnes conditions est une autre affaire.
En effet jusqu'à preuve du contraire, nous sommes encore en hiver et de surcroît dans le nord de la France...

Cela veut dire pour les riders comme moi, qu'il faut saisir toutes les occasions de rouler... même dans la boue.
L'avantage c'est qu'on peut coupler thalasso et freeride et soigner ainsi sa peau ;o))

La vie est trop courte de toute manière et le monde appartient à ceux qui le croquent à pleine dent!

Mais de temps à autre, la chance sourit aux aventureux et un moment rare peut se produire.

Ainsi, début janvier, à peine remis des excès de la fin d'année, une belle journée d'hiver s'est présentée à nous (et pendant un week-end!).
Un grand soleil et des températures négatives nous ont accompagné cette belle journée.

Sur le spot de DH du coin, mon pote Franckie est déjà sur place.
En arrivant, je lui demande si la piste est roulante ce jour. Il me répond par un énorme sourire qui veut en dire beaucoup.
Après une première descente en mode reconnaissance, j'atteint déjà des vitesses déjà conséquentes.
Après une remontée au taquet car excité comme un gamin, je lâche les freins sur la seconde descente.
Et là c'est le rush! j'arrive au taquet sur la première table, le jump passe tout seul, j'arrive même un peu long.
Quasiment sans relancer, j'enchaîne le saut de la double, puis du saut en transfert, et tout cela en continuant d'accélerer.
En fin de ligne droite je jumpe la grosse double full speed et arrive encore long sur la réception.
Le pif paf et la fin de la DH passent de la même manière: race!

Nous avons donc descendu à nombreuse reprise la classic DH et nous en avons profité pour immortaliser certains passages.

Votre serviteur sur le jump de la grosse double en fin de ligne droite.

capture-dave-030110

Le jump complet de votre serviteur en vidéo ci dessous.

 
Mon pote Franckie sur la table en BMX style




jump 'BMX style'
envoyé par sangoku091. - Foot, rugby, surf et encore plus de sports en vidéo.

Enfin, le troisième acolyte de la bande, Alex, a eu l'excellente idée de nous baptiser:

Les Verbhuistler inglorious riders vont désormais sévir dans les spots du coin ;o))

D'ailleurs Alex, qui fait son retour de blessure, va bientôt être équipé pour rouler en coupe du monde ;o))
Mais cela est une autre histoire que je vous conterai plus tard.

A+

Sangoku91

Par allride
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 24 décembre 4 24 /12 /Déc 19:35

Noel a été pour moi l'occasion de partir dans le sud pour passer les fêtes en famille.

Mais, au dela du stage culinaire hardcore à base de chapon farci et de fruits de mer, cette période m'aura permis de rouler en Freeride dans la région de Nice.

Mais pas de n'importe quelle manière, j'ai roulé avec mon neveu de 13 ans, fan de freeride comme moi!

Après m'être équipé d'un VTT enduro (un beau Giant Reign) pour ces quelques jours au magasin la roue libre (merci à eux!), me voici parti en compagnie de mon neveu vers ce spot dont il m'a tant parlé.
Sur le chemin, nous sommes anxieux à la vue des routes et colines enneigées...
En effet ce grand moment de ride aurait pu tourner à la bérézina à cause de l'innatendue chute de neige qui a surpris Nice et ses environs.
Arrivés sur le spot, le suspense est à sa comble, étant donné la présence de neige partout: va-t-on pouvoir rouler?
Après un changement rapide, le verdit tombe ! C'est roulable!
P1010492

Action maintenant!

Nous choisissons une première ligne pas trop encombrée par la neige: un pif paf rapide dans la pente suivi d'un jump de 2 -3m de long.

Voici une première vidéo  de ce jump rapide avec moi au guidon.

 



En voici une seconde avec mon neveu titouan.


Après avoir essayé aussi un ligne avec trois table à sauter en enchainement, nous testons un enchainement de virages relevés bien sympas et pas trop glissants malgrès la neige.

La fin de session sympa se soldera par une gamelle partout entre mon neveu et moi pour cause de freinage approximatif sur la neige en fin de ligne ;o))

Deux jours plus tard, et des tonne de flotte aussi ;o)) nous somme revenus sur ce spot pour rouler à nouveau.
La bonne suprise a été que la terre du coin draine bien l'eau et que même après les intempéries qui ont frappé Nice, ce spot est tout à fait praticable.
La ligne passée deux jours avant est beaucoup plus rapide, et nous nous faisons plaisir à passer full speed!
Votre serviteur
 

Titouan



Nous avons ensuite roulé une autre ligne avec deux petites marches à sauter suivie d'un petit jump propice aux figures de style.

Un passage avec moi au guidon


jump & style
envoyé par sangoku091. - Regardez plus de vidéo de sport et de sports extrêmes.

Un autre avec mon neveu



Au final donc, cela aurait pu être l'enfer pour rouler avec ces conditions climatiques, mais au fond n'est-ce pas le paradis que de partager des instants de ride avec son neveu?

Joyeux noel!

Par allride
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés